C'est plutôt bon

L’attentat- Yasmina Khadra

« Tout juif de Palestine est un peu arabe et aucun arabe d’Israël ne peut prétendre ne pas être un peu juif »

Amine Jaafari vit en Israël. Il est arabe et il a réussi. Chirurgien, il soigne avec compétence et dévouement tous les malades, sans distinction. Il pense avoir trouvé sa place dans un pays qui lui rappelle pourtant à tout moment, qu’il reste un arabe, au milieu des juifs qui le tolèrent. Avec Sihem, sa jolie et aimante épouse, Amine partage un bonheur sans nuage, dans une belle maison confortable.

Mais le bonheur d’Amine vole en éclats un soir où se produit un terrible attentat : une femme kamikaze se fait exploser, dans un restaurant, tuant et blessant des dizaines de personnes, dont des enfants. Cette femme, c’est sa bien-aimée Sihem.

Fou de chagrin, incrédule, Amine va peu à peu se rendre à l’évidence : de Sihem, l’épouse qu’il aimait, avec qui il pensait tout partager, il ne savait rien. Il n’a jamais soupçonné un seul instant son ralliement extrême à la cause palestinienne, il la croyait heureuse et comblée. Il pensait lui suffire. A l’horreur de l’acte s’ajoutent les tourments d’un homme qui se sent trahi.

Amine pense toucher le fond du désespoir mais son désir de comprendre les motivations de Sihem le maintient en vie. Il enquête, interroge, harcèle de questions la famille de Sihem, ses proches, les moins proches, les imams, ceux qui l’ont côtoyé de près ou de loin dans les jours et les semaines qui ont précédé l’acte. Amine ne lâche rien, reçoit des coups, mais se relève et poursuit sa quête  de vérité malgré les mises en garde musclées. La volonté farouche de cet homme brisé dérange…

Je voulais le lire depuis longtemps « L’attentat » et voilà, c’est fait. J’ai aimé cette histoire dont le sujet puissant, brûlant, celui du conflit israélo-palestinien, de la place des arabes en Israël, mais surtout celle des femmes dans cette guerre interminable, m’a vraiment intéressée. J’ai été embarquée pendant une très grande partie du livre, j’ai aimé le personnage d’Amine : ses émotions, ses états d’âme sont décrits avec justesse et j’avais comme lui, envie de comprendre.

Je n’ai pas compris, pas parce que je suis idiote (non mais !) mais parce qu’il m’a manqué… Sihem. On a les discours des uns, les louanges des autres, les supputations de tout le monde, mais l’obscurité reste complète. C’est voulu sans doute… Il n’y a sûrement rien à comprendre d’un esprit aveuglé et fanatique? (Comprendre n’est évidemment pas cautionner, je précise ! )

Autre bémol : l’écriture de Khadra. Je la connais, je sais son lyrisme, sa flamme, son amour des métaphores fleuries… Je connais et souvent tout ça me gêne. Je trouve qu’il en fait trop, que son style est ampoulé. Dans tous les romans de cet auteur que j’ai lus, j’ai relevé ce défaut. Ici comme ailleurs, j’ai trouvé sa poésie flamboyante très souvent décalée et même un peu ridicule (« La nuit retrousse ses ourlets sur les premiers attouchements du jour »… ça ressemble à du Ronsard, mais on n’est plus au XVIe siècle, hein Mr Khadra ).

J’aime les histoires de cet auteur, les sujets difficiles qu’il aborde de front, avec courage. Je n’aime pas son style. Je regrette un peu de dire cela, parce que Yasmina Khadra est aussi capable de fulgurances (voir la citation en tête de mon billet…) qui scotchent ou encore celle-ci, terrible : « Ta femme est morte pour TA rédemption, monsieur Jaafari. »

14 réflexions au sujet de « L’attentat- Yasmina Khadra »

  1. C’est vrai que sa langue est très travaillée, peut-être trop. Ca ne m’a pas gênée outre mesure (en relisant mon billet, je lis qu’apparemment ça m’a embêtée pour les dialogues). j’avais été scotchée par ce roman, et il y a quelques années par Les agneaux du seigneur.

    Aimé par 1 personne

  2. J’au lu deux de ses titres, il y a longtemps, et je n’ai pas renouvelé, son excès de lyrisme me rebute, et je vois que je ne suis pas la seule !
    Dommage, car le sujet de cet « Attentat » est tout de même très intéressant…

    Aimé par 1 personne

  3. C’est le seul roman que j’ai lu et j’avais aimé. Mais c’est vrai, ce que tu dis sur son style. Par contre, je ne l’avais pas remarqué, il me semble. C’est un roman qui m’avait bien avalée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s