C'est très bon

Ecumes- Ingrid Chabbert, Carole Maurel

« Vous savez c’est un peu comme l’histoire du bousier (…) il se trimballe sa boule de merde… Nous on a tous nos boules de malheur à pousser. On est tous des bousiers sur cette terre. »

Deux femmes qui s’aiment essaient depuis longtemps d’avoir un enfant. Un parcours du combattant. Lorsque la jeune femme rousse est enfin enceinte, le grande bonheur de cette nouvelle est vite assombri : la grossesse s’annonce compliquée. Les deux  futures mamans sont heureusement très unies et affronteront ensemble la perte brutale de ce bébé tant désiré…

Cette BD inspirée de l’histoire d’Ingrid Chabbert aborde un sujet au combien délicat ( il l’est pour moi et je pense pour n’importe quel être humain doué de sensibilité) et si j’avais eu connaissance de son contenu, je ne l’aurais certainement pas ouverte. Mais ma méthode emprunt BD consiste à prendre quelques ouvrages sur les rayonnages sans trop me poser de questions pour avoir ensuite le plaisir de la découverte. C’est une bonne méthode  -disons qu’elle me convient- car elle me permet de lire des choses inattendues sur des sujets très divers. Ici, de la plus belle des façons, du deuil de l’enfant qu’on a rêvé et porté, de l’écriture qui permet de sortir la tête de l’eau (très belle métaphore filée de la mer/mère qui court tout au long des pages, mer de sang cauchemardesque dans les premières pages, mer apaisante lorsque revient le goût du bonheur après la douleur), de l’amour d’un couple soudé dans l’épreuve… L’homoparentalité n’est tout simplement pas le sujet, cette BD parle juste de gens qui s’aiment, leur sexe importe peu et c’est tellement réussi ! Rondeur et douceur des dessins – comme les deux femmes sont jolies, si expressives, si tendres..- jeu subtil sur les couleurs qui disparaissent  pendant la période du deuil et reviennent par petites touches (un carnet bleu, un chemisier violet (celui de la psychologue) se détachant au milieu du gris) pour s’imposer franchement à la fin. C’est émouvant, intelligent, tout en délicatesse, j’ai été conquise. Pourtant avec un sujet pareil, c’était pas gagné…

 

 

 

Une participation  au challenge « Textes courts » de Lydia 🙂 

84 pages !

 

8 réflexions au sujet de « Ecumes- Ingrid Chabbert, Carole Maurel »

  1. Cette couverture et ce joli titre ne me menaient pas sur ce chemin. Comme toi, je suie étonnée du sujet traité. J’imagine sa résonance chez toi.
    Une belle découverte donc même si le sujet est douloureux.
    Ta p’tite recette est à l’honneur chez moi aujourd’hui. 😉
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s