coup de coeur

George Sand : fille du siècle- Séverine Vidal, Kim Consigny

 

« Je déclare solennellement que la littérature sera mon gagne-pain… mon métier ! »

George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin est la fille d’un XIX siècle où les femmes mariées n’ont aucun droit, pas plus que les débiles mentaux, les criminels, les mineurs…

Aurore Dupin n’est pourtant pas une femme comme les autres : dès l’enfance, elle montre une force de caractère, une insoumission peu communes. Elle perd son père très tôt, grandit au château de Nohant, loin de sa mère qu’elle croise de loin en loin et que sa grand-mère n’aime pas. Cette grand-mère aimante mais tyrannique essaie bien d’inculquer quelques bonnes manières à Aurore, ce qui ne fait que renforcer son goût pour la liberté.

« La liberté j’en rêve nuit et jour »

Quelle femme, cette Aurore ! Elle devient George Sand, (George a perdu son S et le patronyme de son amant d’alors, Jules Sandeau, est devenu Sand) porte des pantalons, fume le cigare, se marie, se sépare, obtient la garde de ses enfants, écrit, vit de sa plume, a des amants (Musset, Chopin parmi les plus fameux, qu’elle aime d’un amour à la fois sensuel et maternel) des amantes aussi, (l’actrice Marie Dorval) noue de précieuses amitiés littéraires (Balzac, Flaubert…) et artistiques (Delacroix), s’attire de sérieuses inimitiés (Baudelaire la déteste), aime la nature, la fête, défend le peuple, se bat à ses côtés pour plus d’égalité et de justice, écrit, écrit, écrit, des romans, du théâtre, voyage, se repose de cette existence tumultueuse en son cher domaine de Nohant (lorsque son gendre accablé de dettes tentera de s’en emparer, elle le jette dehors avec sa fille Solange ), devient une adorable grand-mère…

George Sand est une écrivaine qui a beaucoup compté dans mon enfance. J’ai tant aimé « La petite Fadette », une de mes première véritables rencontres littéraires – les amours de Fadette et Landry ont fait durablement palpiter mon coeur de gamine- que je dormais avec le livre sous mon oreiller, de peur qu’on me le pique (il faut bien que jeunesse se passe ahem…). Ensuite, j’ai lu ses autres romans, avec un peu moins de passion, puis j’ai grandi et je l’ai délaissée…

Heureusement, il y a Moka. C’est chez  elle que j’ai découvert un roman graphique consacré à George Sand et qui reprend peu ou prou les événements de sa vie consignés dans ses mémoires (« Histoire de ma vie »).

J’achète rarement les BD, je les emprunte généralement, mais celle-ci, je me la suis offerte. Et je suis tombée en amour total du splendide travail réalisé par Séverine Vidal et Kim Consigny. C’est énorme, toute une vie narrée dans ce roman graphique (350 planches !) qu’on a envie de dévorer, qu’on referme parce qu’on a peur que ça se termine et puis voilà c’est fini non pas déjà, qu’on rouvre quand même parce que c’est trop bon, cette plongée dans l’existence de George, femme d’exception, qui se bat pour tout et triomphe de tout : du machisme, des préjugés liés à son sexe, aussi bien politiques( la politique n’est-elle pas une affaire d’hommes?) qu’amoureux ( une femme a donc le droit de prendre du plaisir, dans des bras masculins mais aussi féminins?!) ou littéraires ( et en plus elle ose écrire et décider qu’elle en fera son métier!) , dans une époque où le seul droit qui lui était accordé était d’être l’épouse du piètre Casimir Dudevant et la mère de ses enfants…

J’ai adoré adoré adoré les dessins si précis, si délicats, si jolis de Kim Consigny (c’est minutieux, c’est gracieux, ce fin dessin tout en noir et blanc, mon dieu j’ai adoré) et l’adaptation formidable du texte de George Sand par Séverine Vidal. J’ai adoré follement. J’ai envie de relire tout George Sand, à présent. Quelle femme ! Quelle époque ! Quelle existence romanesque et passionnante !

Mes photos sont d’une qualité sommaire mais elles vous donneront un aperçu de cette merveille, je l’espère 🙂

 

Merci Moka 🙂

8 réflexions au sujet de « George Sand : fille du siècle- Séverine Vidal, Kim Consigny »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s