coup de coeur

Gourmandises du dimanche- Boulettes de viande à l’italienne

Encore une fois, j’ai fait un carton avec cette recette de boulettes trouvée sur le blog Un déjeuner de soleil, toutes moelleuses et pleines de goût. J’adoooooreeee les boulettes et j’étais restée sur la merveilleuse recette du grand chef Ottolenghi réalisée il y a quelque temps déjà. Celle-ci est différente et tout aussi délicieuse, le seul problème concerne la quantité. Avec les proportions que donne Edda ( que j’ai essayé de respecter pour une fois…) j’ai obtenu une vingtaine de boulettes, alors que j’aurais dû en avoir quarante si j’en crois la cheffe. J’ai réussi à en sauver seulement quatre pour ma gamelle de midi lundi mais c’était moins une…

Bref, si vous voulez savoir comment on prépare ces bouboules, suivez-moi donc. Je vous explique.

Il vous faut :

  •  250 g de viande de boeuf hachée (mieux vaut à 15%), vous pouvez aussi panacher avec de la viande de veau. Pour moi c’était tout boeuf.
  • Oeuf (1)
  • Farine
  • Mortadelle (trois ou quatre tranches ciselées)
  • Persil plat (oublié)
  • parmesan râpé (100g)
  • Raisins secs (une poignée)
  • Pain de mie complet (deux tranches)
  • Lait (un peu pour humidifier le pain)
  • Tomates concassées ou du coulis (un bocal de 450g)
  • Noix de muscade (une grosse pincée)
  • Sel
  • Poivre
  • Romarin
  • Dans un saladier, mélangez la viande et le pain émietté que vous aurez arrosé de quelques cuillères de lait. Mélangez à nouveau, salez poivrez puis ajoutez le persil plat, la mortadelle ciselée, la noix de muscade et les raisins.
  • Incorporez l’oeuf et mélangez encore puis ajoutez le parmesan en deux fois. Vous devez obtenir une sorte de pâte moelleuse.
  • Versez la farine dans une assiette plate et réservez une autre assiette à côté.
  • À l’aide des mains humides, formez et roulez entre les deux paumes des boulettes de la taille d’une noix. Posez-les sur une assiette puis roulez-les une à une dans la farine avant de les poser sur un plat.
  • Dans une sauteuse ou une large casserole, faites chauffer 4 càs d’huile d’olive (moins pour moi). Ajoutez le romarin puis versez la sauce et laisser cuire 7 minutes à feu moyen. Salez. J’ai fait revenir un oignon et de l’ail pour parfumer davantage ma sauce après avoir touillé mon romarin (séché) dans l’huile d’olive.
  • Posez dessus délicatement la moitié des boulettes, couvrez et laissez cuire à feu doux une dizaine de minutes (un peu moins pour moi. La sauce doit à peine frémir et de la vapeur va se créer à l’intérieur).
  • À l’aide de deux cuillères, retournez très délicatement les boulettes et laisser cuire 6-7 minutes toujours à couvert et à feu doux. (là aussi, j’ai dû faire cuire seulement 4 minutes, mes boulettes étaient déjà cuites au bout de ce temps très court, il faut surveiller)
  • Retirez doucement les boulettes puis faites cuire de la même manière et toujours à feu doux le reste des boulettes dans la même sauce. J’ai ensuite tout remis dans ma sauteuse éteinte et couverte jusqu’à cuisson des pâtes.
  • Servez chaud ou tiède avec une salade de roquette par exemple. Euh… des pâtes fraîches pour moi !!

C’était vraiment très très très très bon. Et les raisins secs (la touche sucrée totalement mortelle) et la mortadelle… et le fromage… avec le boeuf, mijotés dans une sauce méga parfumée. Je ne vous raconte pas la joie, je vous laisse l’imaginer.

 

La cuisine, c’est du plaisir et de la joie. Si vous doutez encore après ça ( !) allez donc faire un tour chez Syl, où c’est fiesta autour de la marmite, tous les dimanches.

 

10 réflexions au sujet de « Gourmandises du dimanche- Boulettes de viande à l’italienne »

  1. J’en tremperais bien une dans mon café tellement j’aime ça. Je mets de côté la recette et je valide l’oignon, l’ail et les pâtes fraîches! J’aurais aimé que tu me prépares ma p’tite boîte du lundi…😄
    Bon dimanche ma belle

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ! c’est du travail mais après, on fond de bonheur en les mangeant !
    Aujourd’hui, il y a celles qui sont parties en Italie (Lydia, Sandrion et toi), puis celles qui sont allés du coté saxon (Hilde, Rosa et moi)…
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. ABSOLUMENT D’ACCORD !! la cuisine c’est du plaisir, c’est de la joie et en plus on partage !!! Bon, je n’irai pas jusqu’à tremper une de ces bouboules dans mon café mais j’adore ça aussi !! j’en prendrai bien aussi dans une boîte pour me donner du courage pour domani !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s