C'est très bon

Bouchées de tofu croustillantes soja ail et miel

Je vous vois faire une drôle de tête. La même que celle de mon mari lorsque je lui ai demandé de rajouter du tofu dans la liste de courses. La voilà qui se met à cuisiner du tofu, mais c’est dégueu le tofu, vous dites-vous en découvrant ma recette du jour. C’est quoi son problème?( il s’est posé la même question, mon pauvre époux, il me voyait virer vegan et convertir toute la famille à la graine de soja à partir de février 2022. Il s’est dit « pourquoi elle est fâchée, j’ai pourtant pas oublié la Saint Valentin… » etc )

J’ai juste envie de changer un peu. Quand on aime manger et cuisiner, on adore essayer des choses nouvelles et le tofu cuisiné de cette façon, en bouchées enduites d’une sauce sucrée salée et d’un joli croustillant de chapelure, c’est canon. Je répète : CANON. Le tofu c’est CANON. Je prends mon mégaphone et je hurle dedans LE TOFU C’EST CANON. LE TOFU C’EST CANON.

Ce tofu canon de chez canon, je le dois à ma bien aimée Ninie qui sublime tout,  même le tofu. Et le rend canon. Merci à elle et aussi à Sara, à l’origine de cette recette qui chez moi a fait l’unanimité. Tout le monde m’en a redemandé, mon fils piquait des bouchées dans mon assiette, bref. Carton plein.

Et donc, comment on fait pour faire manger du tofu et le faire aimer?

On commence par préparer trois assiettes creuses : une remplie de farine (60g), une autre de lait (250 ml) et la dernière de chapelure panko (deux grosses poignées)

On découpe 200g de tofu (le mien était fumé) en cubes. On trempe les cubes dans la farine, puis le lait, puis la chapelure. On dépose les cubes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé qu’on place dans un four préchauffé à 180°C. Le mien est monté à 210°C car il est vraiment minable, le pauvre. Je suis même passée à la chaleur tournante en milieu de cuisson tant sa lenteur m’épuise.

On laisse cuire les cubes 10 à 15 min d’un côté, 10 min de l’autre (on surveille, on évalue…)

Pendant ce temps, on prépare la sauce.

On mélange 125g de miel, 3 cuillères de sauce soja (moins pour moi, je l’ai un peu regretté, le doux a un peu pris le pas sur le reste, j’équilibrerai davantage la prochaine fois car il y aura une prochaine fois, j’ai même noté la date), 2 gousses d’ail hachées. On rajoute un mélange de maïzena (1c à soupe) et d’eau (60 ml) dans la casserole et on laisse épaissir quelques minutes. On reverse la sauce dans un saladier et  on y trempe les cubes de tofu cuits au four.

On sert ! Avec du riz au curry pour moi.

Mais c’était absolument CANON mes amis !

Je vous souhaite un bon dimanche et j’embrasse mon amie Ninie. Coeur coeur  sur toi.

Pour découvrir d’autres belles et bonnes recettes, on court chez Syl. On court à grandes enjambées. ça y est, on arrive. Même pas essoufflé 🙂

 

 

 

 

 

 

Publicité

22 réflexions au sujet de « Bouchées de tofu croustillantes soja ail et miel »

  1. Tes p’tits cubes bien laqués sont terriblement gourmands… Moi aussi je t’embrasse bien fort et je te souhaite de belles vacances. Merci pour tes p’tits SMS qui me donnent toujours le sourire. P’tit loup m’a demandé si c’était toi hier et m’a dit de t’envoyer des biscottes. 😂😍

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais une alimentation tendance végétarienne, (sans l’être complètement). J’ai dû revenir à de la viande, genre volaille. La viande rouge je ne peux pas, j’ai toujours détesté ça. Et comme on m’a obligée à en manger enfant (j’étais chétive, il me fallait de la viande bien rouge et si possible boire le sang avec … je me serais fait plutôt couper en morceaux pour le sang), à l’âge adulte j’ai arrêté. Voilà voilà, tu sais tout. Côté protéines je peux manger aussi du poisson (maigre) et des oeufs.

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne peux pas varier non, je mange la même chose toute l’année. En gros les protéines je t’ai dit. Par ailleurs, je suis intolérante au lactose, donc pas de produits laitiers et je mange sans fibres, donc pas de fruits, pas de légumes. Dans les bonnes périodes, je tolère un peu de purée de carottes et une demi banane. J’utilise seulement un peu d’huile d’olive. Je me suis habituée, mais certains jours les frustrations sont là … Je me fais des crèmes desserts avec des laits végétaux, je change les arômes. Je fais des flancs tout simples. Et en accompagnement riz, pâtes, pommes de terre. Vu le déséquilibre, j’ai droit aux vitamines toute l’année et au supplément de protéines.

    Aimé par 1 personne

    1. Eh ben … ne pas manger de fruits ni de légumes doit être bien compliqué et bien frustrant. Je ne suis pas médecin ni nutritionniste, je ne me permettrai pas de donner des conseils. En fait je suis juste désolée que cela soit difficile pour toi de te nourrir Aifelle.

      Aimé par 1 personne

  4. Coucou copinette je vous ai fait faux bond (voir raison chez Syl 😉) tu m’intrigues avec ton tofu car moi non plus j’aime pas ça mais je dois dire que tu me donnes bien envie d’essayer… Et ton billet m’a bien fait rigoler… Et bonnes vacances !!!

    Aimé par 1 personne

  5. Bon je passe mon tour, parce que le tofu ça ne me tente pas du tout, et du fait de mon intolérance au lactose je suis obligée de manger pas mal de soja, je ne vais pas m’en rajouter… Car on devient toujours allergique à ce qu’on mange le plus !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s