C'est très bon

Peau d’Homme- Hubert et Zanzim

  « On peut se contenter de dire « ferme les yeux et pense à l’honneur de la famille ! »

Bianca a dix-huit ans et va se marier. En Italie, en pleine période de la Renaissance, il n’est pas question pour une jeune fille de choisir son époux. Bianca a de la chance, comme le lui font remarquer ses amies moins bien loties : son futur mari, Giovanni, est jeune et plutôt charmant. Il n’empêche. Bianca revendique -sans être entendue- le droit de connaître celui qu’elle doit épouser avant les noces.

C’est alors que sa tante lui confie un curieux secret de famille : une peau que les femmes enfilent comme une combinaison et qui les fait passer du genre féminin au genre masculin. Grâce à cette peau d’homme, l’audacieuse Bianca devient Lorenzo, un très beau jeune homme, et entreprend d’approcher Giovanni…

Je pensais que cette « Peau d’Homme » était une réécriture de « Peau d’âne », le conte de Perrault. J’ai eu beau chercher, le rapport me semble bien lointain, pour ne pas dire inexistant, mais quel bon moment j’ai passé à lire cette BD !  Intelligente, irrévérencieuse, elle aborde nombre de sujets de société et pour ce faire use d’un anachronisme réjouissant : le fanatisme religieux, l’homosexualité, l’homophobie, la condition féminine, le patriarcat… tout y passe, avec une grande justesse. J’ai adoré le langage très moderne des personnages et me suis régalée à suivre les étonnantes aventures de Bianca/Lorenzo au pays des hommes. Le dessin est très agréable, très coloré, un peu enfantin, tout en mouvement, puisque l’on suit les déplacements des protagonistes à l’intérieur d’une même case. C’est une vraie réussite que cette « Peau d’homme » où par moments, autre originalité, le décor disparaît pour inviter le lecteur à se concentrer sur les personnages, leurs visages expressifs, leurs attitudes. On a l’impression d’assister à une pièce de théâtre et l’on pense fortement au Lorenzaccio de Musset, dont le héros cultivait l’ambiguïté sexuelle et dont l’action se déroulait, comme ici, à Florence. Lorenzaccio, oui, le tragique en moins. « Peau d’Homme » aborde des sujets graves mais toujours avec beaucoup d’humour et une fin surprenante… Je n’en dis pas plus.

En lisant quelques chroniques ici et là, je me suis aperçue que cette BD divisait pas mal. Il y a ceux qui ont détesté et les autres, dont je fais partie, qui sont totalement tombés sous le charme. Je comprends difficilement qu’on ait pu détester, même si je conçois que l’objectif de Bianca, partie à la découverte du genre masculin, puisse décevoir. En effet, il s’agit avant tout pour elle/lui de se faire aimer de son mari (quid du féminisme?) et non pas de découvrir comment fonctionne l’autre sexe. L’angle choisi n’est donc pas forcément celui attendu, mais pour ma part, cela ne m’a pas dérangée et je recommande absolument cette lecture amusante, vivifiante, intéressante de bout en bout.

14 réflexions au sujet de « Peau d’Homme- Hubert et Zanzim »

  1. Coucou ! J’ai adoré aussi cette BD. C’est triste car le scénariste (Hubert) est décédé donc on n’aura plus d’histoire racontée par lui. Heureusement il nous a laissé la série des Ogres Dieux avant de partir. Série que je te conseille grandement, dans un autre style (sorte de saga fantastique sur une société qui s’écroule. 4 personnages centraux = 4 tomes). Très noir, sur tous les plans (dessin/scenario) mais j’ai adoré.

    C’est l’histoire d’une famille Ogre qui règne sur les humains. Ils ne sont pas sympas ni avec les humains ni même entre eux. Mais problème de dégénérescence et de fertilité chez les ogres, les descendants deviennent de + en + petits, jusqu’à finir grand comme les Humains !

    C’est l’histoire de leur dynastie et donc de leur chute.

    J’espère que vous allez bien !

    Bisettes !

    Marion.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Marion 🙂 oh joieee! Les ouvrages d’Hubert dont tu parles sont tous dispo à la médiathèque ! Je vais les chercher demain. Merci de ta visite et de tes conseils 🙂 on va bien, on espère que vous aussi. Bisous à tous les quatre et à bientôt 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s