C'est très bon

Les Strates- Pénélope Bagieu

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/28/00/d5/13959208/1507-1/tsp20220207064333/Les-Strates-Edition-speciale.jpg

« Chaque époque a son injonction susurrée à l’oreille des jeunes filles. Moi, j’ai grandi avec celle du 90C ».

C’est l’histoire de Pénélope, petite fille, puis jeune fille, aujourd’hui devenue une femme de quarante ans. Comme chacun(une) d’entre nous, elle a connu des moments joyeux, d’autres bien plus douloureux. Des parents divorcés, quelques traumatismes bien enfouis sous un sourire éclatant, des deuils, des amitiés, des petits et gros mensonges, des amours qui se sont achevées, ou qui n’ont jamais pu éclore. La vie, quoi.

Elle est comme nous, Pénélope, tout pareil, avec un truc en plus (je parle essentiellement pour moi qui ne sais pas tenir un crayon) elle dessine drôlement bien. Et ce grand talent lui sert à raconter ici des bouts d’enfance, des tranches de sa vie d’ado, qui s’empilent, sans ordre chronologique, tels des souvenirs qui remontent à la surface et constituent des « strates » biographiques. Ces strates intimes, tantôt anecdotiques, tantôt profondes, Pénélope Bagieu nous les offre dans un joli carnet-album en noir et blanc, façon moleskine et le format donne encore plus, si c’est possible, l’impression de connivence et de proximité avec son autrice.

J’aime beaucoup le dessin de Pénélope Bagieu, à la fois fin et rigolo, et j’ai lu ces strates avec délectation, tant elles sont émouvantes, amusantes, intelligentes. Je voudrais souligner que loin d’être un exercice d’auto-satisfaction qui m’aurait fait refermer l’album aussi sec, ces strates sont au contraire pleines de pudeur, de délicatesse, de sous-entendus qui font sourire, réfléchir et frémir. ( Dans l’épisode du métro par exemple, où seuls le regard inquiétant du frotteur et le visage apeuré de la gamine sont visibles dans la rame bondée)

Un seul défaut : c’est bien trop court.

Pénélope Bagieu sort sa BD autobiographique "Les Strates" | Vogue France

11 réflexions au sujet de « Les Strates- Pénélope Bagieu »

  1. Il est sûrement à la bibliothèque, je vais regarder cet après-midi. Kathel a raison, génération après génération on retrouve des constantes .. (et ça n’évolue pas vite !)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s