C'est très bon

Ecoute, jolie Márcia – Marcello Quintanilha

                « Aluisio… est-ce que je suis jolie? »

Márcia est brésilienne. C’est une femme courageuse, qui partage sa vie entre l’hôpital où elle exerce son métier d’infirmière et la favela des environs de Rio dans laquelle elle vit avec son compagnon Aliusio et sa fille Jaqueline, née d’une première union. Jaqueline est terrible. Elle s’est acoquinée avec les gangs du quartier, impossible de lui faire entendre raison. La maison n’est plus que cris et disputes.

Avec une désinvolture incroyable, Jacqueline met sa vie en danger mais aussi celle de Marcia et du malheureux Aluisio, qui va payer très cher ses tentatives pour raisonner sa belle-fille…

Cet album est un véritable film, au scénario diablement bien ficelé, haletant. Ça bouge, ça crie, ça se bat et ça tire dans tous les sens. Pas si fréquent et pas si simple de traduire cette folle énergie dans de simples cases de BD et pourtant ça marche plus que bien. Et il y a ces personnages aussi, féminins essentiellement, vibrants, énormes, généreux, plein d’amour et de colère. Une sacrée femme, cette Márcia, son amour sans limites pour sa folle de fille, incroyablement touchant, donne lieu à des scènes qu’on imagine sans peine sur grand écran. Et la fameuse scène à la fin, avec Aluisio, je n’en dis pas plus mais… woaw. C’est fort. A vous tirer des larmes. L’émotion est très présente, elle transparaît sur les visages particulièrement expressifs des personnages. Colère, lassitude, tristesse, tout y est.

Ecoute, jolie Marcia », « Le jour où j'ai rencontré Ben Laden », « Asphalt Blues »… Des albums BD à dévorer

Le dessin, parlons-en. Il s’accorde avec le sujet : hors-normes. Des couleurs acidulées de partout, du vert, du violet, du bleu, du rose, dans les décors et sur les visages. C’est un peu difficile au début, je n’ai pas trouvé ça beau du tout. Mais en fait si. Je me suis totalement prise au jeu : ce graphisme, ces couleurs, tellement vivants, ça prend aux tripes.

Je ne vous dis rien concernant le titre de l’album (qui ne doit rien au hasard), je vous invite juste à écouter ceci 🙂

Fauve d’or d’Angoulême 2022.

7 réflexions au sujet de « Ecoute, jolie Márcia – Marcello Quintanilha »

  1. pas toujours évident, le dessin, mais parfois on s’y fait et même plus…je crois que ça tient beaucoup à l’histoire… j’en avais pas mal entendu parler, mais je n’avais toujours pas sauté le pas. Notamment à cause du dessin justement; Si je le trouve en bibli, je le prends!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s