coup de coeur

Tout comme toi- Nick Hornby

– Nous n’avons pas foutu le pays dans une merde noire.
– Ah non ?
– Nous avons juste dit à l’UE où elle peut se mettre ses lois.

Londres, 2016. L’Angleterre est sur le point de quitter (ou non) l’Union Européenne. Les anglais vont devoir faire un choix déterminant.

Lucy est une distinguée professeure d’anglais. La quarantaine, elle est mère de deux jeunes garçons, divorcée d’un mari alcoolique qui l’a rendue malheureuse. Elle ne cherche plus l’amour mais celui-ci lui  tombe dessus lorsqu’elle rencontre Joseph. Joseph est également amoureux de Lucy. Ces deux-là ne devraient pourtant vivre qu’une aventure sans lendemain. En effet, un certain nombre de choses les séparent : joseph a seulement vingt-deux ans, il est noir, garçon boucher, baby-sitter à ses heures, et le Brexit, il n’est ni pour ni contre… Dans une Angleterre déchirée et contrainte de se positionner, l’incertitude de Joseph n’est pas le moindre des obstacles à sa relation avec Lucy.

Je reconnais que j’ai du retard, je découvre seulement Nick Hornby, qui a pondu pas mal d’excellents romans, paraît-il, avant que je ne me décide à ouvrir celui-ci. Et je suis ravie d’avoir franchi le pas car je l’ai adoré !

Oh comme ce roman m’a fait du bien !  Le couple improbable et si attachant, l’humour finement dosé, la comédie romantique et sociale, tous ces éléments ont rendu ce moment de lecture absolument délicieux. J’ai particulièrement apprécié les dialogues ciselés (remarquables) le réalisme des deux amants auxquels on se met à croire à fond, tant ils sont justes et leurs sentiments profonds. J’ai espéré avec eux que les obstacles finissent par tomber, j’ai aimé leur histoire, le contexte très contemporain (j’adore les romans contemporains d’une manière générale et celui-ci, c’est  carrément haut de gamme), j’ai beaucoup aimé les personnages qui gravitent autour de nos héros : les enfants de Lucy, la sévère mère de Joseph, l’ex-mari qui a un peu de mal à renoncer… et les copines, indiscrètes, bavardes, gentiment insupportables. La vie quoi !

« Une réussite totale. Je me répète mais ça fait tellement de bien, de tomber sur un bouquin d’une telle justesse et d’une telle fraîcheur.

« Le seul fait qu’on soit noirs ne signifie pas qu’on veut rester dans l’Europe. Dans la moitié de ces pays, ils sont plus racistes que n’importe qui ici. Les Italiens. Les Polacks. Les Russes. Tous les pays d’Europe de l’Est sans exception. Tu n’as jamais entendu les insultes qui pleuvent sur nos joueurs [de foot] noirs dès qu’ils vont jouer dans ces pays ? Ces gens-là nous haïssent. »

Publicité

13 réflexions au sujet de « Tout comme toi- Nick Hornby »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s