coup de coeur

Gourmandises du dimanche- Velouté carottes lentilles à la Vache qui se marre et velouté au Riesling

 « Seuls les coeurs purs font de la bonne soupe »

Les amis, j’ai banni le sucre de mon alimentation depuis environ quinze jours… ne vous attendez pas à trouver ici de recettes de gâteaux, au moins pendant un temps 🙂

En revanche, je suis à fond sur les soupes et veloutés (je dois avoir le coeur pur, comme le dit Ludwig van Beethoven, auteur de la phrase ci-dessus…), tous plus gourmands les uns que les autres. Soupe ne rime pas avec triste ou fade, c’est moi qui vous le dis ! En plus, le temps s’y prête 🙂 Donc, c’est soupe tous les soirs en ce moment. Et aujourd’hui, je vous propose deux recettes pour le prix d’une !

Je prépare une soupe pour deux jours : comme je suis la seule à en manger, je ne prévois pas de quantités monstrueuses, à vous de voir si vous voulez doubler ou tripler les doses, tout est possible !

La première soupe que je vous propose est un délice lentilles corail et carottes, que j’ai trouvé chez ma copine Ninie, dont je vous parle régulièrement. Oh quel régal ! C’est doux, velouté, les lentilles ne dominent pas, on les sent autant que la carotte. L’ajout de portions de Vache qui se marre rend le tout très onctueux et apporte un bon petit goût supplémentaire.

Donc, pour ce velouté carottes-lentilles Vache qui se marre, il faut :

4 ou 5 carottes, 100g de lentille corail, 1 litre d’eau, 3 portions de Vache…, 1/2 cube de bouillon de volaille (1 entier pour moi), du gros sel (pas mis)

Epluchez les carottes, coupez-les en morceaux, faites-les cuire à feu moyen dans de l’eau bouillante avec le cube de bouillon. Au bout de quinze minutes, rajoutez les lentilles et prolongez la cuisson de quinze minutes environ. Mixez, ajoutez le fromage, mixez à nouveau, goûtez, rectifiez l’assaisonnement si besoin, ajoutez de l’eau si c’est trop épais. J’ai mixé longtemps, ma soupe était veloutée comme un nuage…

 

 

Ensuite, il y a eu le velouté au Riesling… ah là là celui-là, il était extra, avec son petit goût de vin blanc très subtil. J’ai trouvé la recette chez Patchouka, j’ai adapté car je n’ai pas le bel appareil qui coûte cher qu’elle utilise 🙂 On peut très bien faire sans, naturellement, avec une casserole et un bon vieux mixeur plongeant.

Pour ce velouté au Riesling, il faut :

1 oignon, 3 ou 4 poireaux, 1 pomme de terre, 20g de beurre (huile d’olive pour moi), 1 cube de bouillon de volaille, 200g de Riesling (un verre), du lait, de la crème liquide (je zappe les proportions de ces deux derniers ingrédients car j’ai fait au pif, jusqu’à ce que la texture et le goût me conviennent), 200g d’eau (là non plus je n’ai pas mesuré, j’ai dû mettre un peu plus d’un demi-litre et j’ai ajusté ensuite)

Coupez les poireaux en rondelles après les avoir nettoyés, hachez les oignons, coupez la pomme de terre en cubes. Faites revenir les légumes dans le beurre ou l’huile sans coloration. Ajoutez l’eau, le cube et le verre de vin d’Alsace. Faites cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres, à feu moyen. Mixez soigneusement. Ajoutez du lait (un trait pour moi) de la crème (un peu, moins d’une briquette). Mixez à nouveau. Goûtez pour vérifier si l’assaisonnement vous convient.

C’était… top. Vraiment top.

Pour les recettes, on va voir chez Syl, je crois qu’il y a quelques galettes au four 🙂

Et voici le joli logo concocté par notre grande prêtresse pour les Gourmandises 2021 🙂

 

 

 

24 réflexions au sujet de « Gourmandises du dimanche- Velouté carottes lentilles à la Vache qui se marre et velouté au Riesling »

  1. Coucou!!! Mmmm, ça sent bon la soupe chez toi! 😉
    Alors moi, j’ai emprunté à la bibliothèque hier un livre sur le praliné. Oupsss, pour le sucre, je vais attendre encore un p’tit peu… 😉 Bravo pour ta bonne résolution!
    Ravie de voir que tu as apprécié. Le velouté Riesling me tente bien aussi!
    Bon dimanche
    Des biscottes, des biscottes, des biscottes 😉

    Aimé par 1 personne

  2. je suis vraiment ravie de lire que tu t’es régalée avec ce velouté… surprenant mais délicieux.. 😉
    un grand grand merci pour ton clin d’oeil. et pour la photo que je te pique (avec ton accord bien sûr) pour une prochaine mise à l’honneur sur mon blog….
    bon dimanche et à bientôt j’espère 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Non non, ne supprime pas le sucre complètement, ça ne va pas ça … ralentir ça suffit, on a besoin aussi d’un peu de tout. A part ça, la première soupe a l’air très équilibrée. La deuxième je ne veux même pas en entendre parler, mon enfance m’a fâchée définitivement avec les poireaux .. (et de toute façon je ne peux plus en manger, ça tombe bien 😉 )

    Aimé par 1 personne

    1. Pour le moment je tente de me déshabituer au goût … et j’ai banni tous les sucres ajoutés raffinés etc. Après c’est pas pour toute la vie mais j’en avais besoin … je t’embrasse !:)

      J'aime

  4. Je mange de la soupe tous les soirs aussi, je les fait très variées aussi environ tous les deux jours pour ne pas me lasser. La première me tente bien mais sans vache qui rie car intolérante au lactose, la seconde moins à cause du riesling, pas fan des vins dans les sauces et préparations (sauf moules marinières), je préfère le boire 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Je pense qu’on peut mettre du lait sans lactose, je me demande même s’il n’existe pas des V Q R sans lactose… Pour la seconde soupe, le goût du vin est très léger, c’est vraiment très subtil… 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s