C'est très bon

Le Plongeon- Séverine Vidal, Victor L. Pinel

  

                          « Si j’oublie ton prénom, tue-moi. »

Yvonne, 80 ans, vend la maison dans laquelle elle a vécu heureuse de longues années auprès d’un mari aimant pour intégrer un EHPAD. Aujourd’hui, Henri est décédé, les -grands- enfants font leur vie et Yvonne, qui se sent décliner, ne peut plus vivre seule.

Aux « Mimosas », l’adaptation est difficile, Yvonne est triste, abattue, les visites de ses proches se font rares et sa mémoire qui défaille l’angoisse. Heureusement, cette charmante vieille dame a encore de la ressource et l’appétit de vivre n’est pas mort. A l’EHPAD, il y a les autres pensionnaires, il y a aussi Youssef, l’infirmier si plein d’empathie…

J’ai un don pour tomber sur des BD dont les thèmes feraient pleurer les cailloux, moi. C’est à cause de ma méthode, faite de hasard et d’imprévu (je regarde vite la couv, le titre et je prends ou pas). Encore une fois, j’ai eu raison (!) car ce bel album m’a fait passer, comme son héroïne, par toute une gamme d’émotions : tristesse (le départ de la maison est poignant…) colère (Yvonne n’entend pas se laisser parler comme à une gamine, on est outré de la façon infantilisante dont la directrice lui parle )… j’ai beaucoup souri aussi car Yvonne, cette dame replette au caractère bien trempé possède aussi une sacrée dose de malice. Elle va mettre un joyeux bazar dans cet EHPAD, au grand dam de la directrice et pour le plus grand bonheur des autres pensionnaires. Yvonne aime la vie et n’a pas non plus renoncé à l’amitié, à l’amour…

Les dessins sont très beaux, très expressifs, je ne suis pas une spécialiste de la chose mais je ne crois pas qu’il soit si fréquent d’évoquer la vieillesse en images :  les corps nus, marqués par le temps, un couple âgé faisant l’amour… C’est osé, et pourtant sans la moindre impudeur. Ces planches suscitent simplement une véritable émotion. Les couleurs un peu passées sont aussi très judicieusement choisies.

Mention spéciale pour la couverture, superbe, avec ce bleu profond dans lequel une vieille dame, l’air affligé, se trouve plongée…

 

 

80 pages… et une nouvelle participation au challenge de Lydia

 

 

 

 

 

 

5 réflexions au sujet de « Le Plongeon- Séverine Vidal, Victor L. Pinel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s